En 2016, les coûts associés à la publicité numérique ont dépassé ceux des médias traditionnels, démontrant une montée fulgurante des dépenses en marketing Web. Toutefois, devrions-nous concentrer nos efforts publicitaires seulement sur le Web et abandonner la publicité télé par exemple?

Des campagnes AdWords, une présence sur les médias sociaux, une amélioration de la stratégie de référencement naturelle : tous de bons moyens afin d’augmenter sa visibilité et d’affirmer la mission de sa marque. Il est aussi facile de rejoindre sa clientèle cible grâce aux différents moteurs de recherche ainsi qu’aux multiples possibilités de ciblage via la publicité sur des plateformes comme Facebook. Étant peu coûteux, ce type d’activités est accessible à toutes les entreprises.

De son côté, la publicité traditionnelle telle que la publicité télévisée ou le super-panneau sur les autoroutes ont une valeur réelle aux yeux des consommateurs. En effet, on a encore tendance à penser que ce sont seulement les entreprises les plus renommées qui ont accès à ce genre de publicités puisqu’elles sont beaucoup plus coûteuses. C’est pourquoi les entreprises qui font de la publicité sur les heures de grandes écoutes, le dimanche soir par exemple, gagnent facilement en crédibilité auprès des spectateurs télévisuels.

En bref, pour répondre à notre première question, non, nous ne recommandons pas de concentrer ses efforts marketing uniquement sur le Web. Sans être nécessairement être facile, avoir une bonne campagne promotionnelle sur le Web est plus accessible en termes de coûts et d’accès aux différentes plateformes de diffusion, mais ne donne pas autant de visibilité et de notoriété qu’une pub télé diffusée à heure de grande écoute.