La présence de votre marque ou de votre entreprise sur le web est cruciale, nous irions même jusqu’à dire que sa survie en dépend. Voici le premier article d’une série de quatre visant à vous épauler dans l’élaboration de votre stratégie de marketing web.


Comment capter l’attention du consommateur sur le Web?

Il s’agit de la première étape de la stratégie, celle qui déterminera son effet et son influence.

Dorénavant, l’attention du consommateur ne s’achète plus, elle se mérite. Il faut donc faire preuve d’imagination afin de créer du contenu de qualité supérieure qui se démarquera de celui de la concurrence de manière engageante et surtout, non intrusive. Le tout, en huit secondes. Oui, vous n’avez que huit secondes pour réussir votre mission, car c’est le temps moyen qu’accorde le consommateur à une publicité (visuel, bannière, vidéo) sur le web. Pour ce faire, essayez ces trois petits trucs de base :

  • Captiver.

N’ayez pas peur de séduire, de déstabiliser ou même d’instruire dans votre approche esthétique ou textuelle. Un consommateur doit juger votre contenu comme étant authentique et sentir qu’il gagne à lire ou voir ce que vous lui proposez. N’oubliez jamais que son temps, tout comme le vôtre, vaut de l’or.

  • Guider.

Soyez clair dans votre message. Un consommateur confus ou perdu est un consommateur qui n’ira pas plus loin. Il poursuivra ses recherches pour aller voir ailleurs et n’atterrira jamais sur votre site web.

  • Diffusez.

Pensez diffusion et interactivité. Grâce aux nouveaux algorithmes des Facebook et Instagram de ce monde, plus votre contenu suscitera des discussions ou des réactions plus celui-ci circulera et sera susceptible d’atteindre les cibles souhaitées.

Plus facile à écrire qu’à faire. Ne vous inquiétez pas, lisez bien la suite de cet article afin que je puisse vous guider davantage dans la navigation de ces trois actions.

 


“Captiver” passe par le design

L’aspect esthétique doit avoir un sens et être le centre de la communication. Lorsque le consommateur sera en contact avec la publicité, le contenant sera le premier élément qu’il verra. Il faut donc peaufiner cet élément afin que le consommateur s’attaque au contenu dans les secondes qui suivront. Il est également possible de créer des publicités sans élément visuel. Certains annonceurs préfèrent miser sur la force d’un texte à la typographie frappante au lieu d’une image pour communiquer leur message.

 

Source : Étude de cas – Komptab

 


“Guider” passe par le texte

Évitez les grandes envolées, je vous rappelle qu’il importe d’aller droit au but dans l’énoncé de votre message. Il doit être clair, simple et précis. Moins le consommateur prendra de temps à lire un texte, plus la publicité aura d’impact sur celui-ci.

 

Source : Étude de cas – Institut Canadien de Chirurgie Esthétique

 


“Diffuser” passe par le format

Faire cohabiter différents médiums favorise l’interaction (bannière, images, typographies et vidéo), ce format offre un meilleur engagement auprès de vos publics cibles et permet aux consommateurs de cohabiter avec votre publicité sur Internet plutôt que se sentit assailli ou envahi. Également, tout comme pour un site web, votre contenu publicitaire doit être “responsive” afin qu’il puisse avoir autant d’impact sur le desktop que sur le téléphone intelligent du consommateur. Je vous entends rire tout bas. Oui, nous sommes en 2018, je le sais bien, mais pourtant c’est une erreur qui arrive encore trop souvent.


C’est tout pour aujourd’hui, mais il nous reste encore du boulot! Restez à l’affût pour le deuxième article de cette série de quatre qui sera publié la semaine prochaine.